Dans les rues de Hong Kong

Quitter Paris et sa grisaille pour aller découvrir les rues de Hong Kong, on le fait ?

Cet hiver qui n’en finissait pas me donnait des envies d’évasion. De chaleur, de lumière. J’avais besoin de contrastes. Je le savais par expérience, rien de tel que l’Asie pour cela.

Les vacances de Pâques approchant, la décision est prise. Ce ne sera ni la France et la RN7 déjà parcourue,  ni New-York que j’adore pourtant, ce sera Hong Kong, pour une semaine.

A l’improviste, un vol sec et un hôtel. Je remplis mon sac photo d’un appareil hybride léger et d’une focale fixe à grande ouverture car je sais pour être allé à Hong Kong il y a longtemps déjà que les rues de la capitale asiatique se prêtent à merveille à la photographie urbaine que j’affectionne.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Après une courte escale à Vienne, direction l’Asie.

Objectif atteint : il fait chaud, beau et le soleil brille !

L’Asie est une de mes régions préférées mais je n’y suis pas retourné depuis plusieurs années. Bien que rattachée à la Chine désormais Hong Kong n’a guère changé. La ville est toujours aussi cosmopolite. Les buildings succèdent aux buildings et les quartiers anciens résistent tant bien que mal.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Quand je parcours une ville je m’intéresse à tout sans jamais perdre de vue ce qui se passe autour de moi. Ombres, lumières, architecture et les gens. Et des gens il y en a à Hong Kong. Partout. Cette ville est hyperactive, nuit et jour, quel que soit le quartier dans lequel vous allez.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Les constructions modernes et leur graphisme s’opposent aux scènes de rue. Les unes me font lever les yeux tandis que les autres me font m’approcher au plus près de l’action.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Les kilomètres à pied s’enchaînent. Je préfère marcher que prendre les transports. Je ressens mieux la ville et ses habitants. Je vois mieux la lumière naturelle et ses contrastes.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

En soirée j’avoue apprécier le tramway sur l’île de Hong Kong, il me permet de prendre de la hauteur et de voir les lumières de la ville autrement.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Hong Kong est une ville mais c’est aussi une région administrative qui comprend plusieurs nouveaux territoires.

L’île de Lantau en fait partie, l’aéroport international s’y trouve d’ailleurs.

Le village de pécheurs de Tai O est proche et bien que très touristique il donne à voir une autre face de Hong Kong, plus authentique.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Macao est à une heure de bateau de Hong Kong, c’est une occasion à ne pas laisser passer. Le quartier des casinos ne m’attire guère mais les rues de la vieille ville si.

Quel contraste avec Hong Kong. Ici tout est ancien, délabré et la rue prend d’autres aspects. Peu de voitures de luxe, des scooters partout, on pourrait se croire dans le sud de l’ltalie si ce n’était la langue et les panneaux publicitaires.

Dans les rues de Hong Kong

Dans les rues de Hong Kong

Une semaine plus tard … Parce qu’il faut bien rentrer et que six jours suffisent pour visiter Hong Kong je suis de retour à Paris après une courte escale à Munich.

Bilan très positif. Cette escapade était une réussite, ni trop ni trop peu même si j’avoue que j’aurais volontiers poussé jusqu’à Shengen et Canton.

Toutes les photos ci-dessus ont été prises avec un boîtier Fuji X-Pro 2 et l’objectif Fujinon 23mm f/2.